La dénutrition à l‘hôpital (2006)

On sous-estime souvent l’importance de la dénutrition liée à la maladie. Elle est donc rarement considérée comme un problème à part entière chez les patients. Jusqu’à 40 % des personnes hospitalisées souffrent de malnutrition à leur admission à l’hôpital et souvent leur statut nutritionnel s’aggrave encore pendant leur séjour. Un statut nutritionnel déficient amoindrit la qualité de vie et affaiblit le pronostic des patients concernés, provoque des complications et allonge la durée d’hospitalisation, ce qui alourdit sensiblement les coûts.

Depuis janvier 2014, l’Office vétérinaire fédéral (OVF) et la division Sécurité alimentaire de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) forment l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). Par conséquent, les rapports ont été publiés au nom de l’OFSP, mais ne sont plus sous la responsabilité de ce dernier.

Dernière modification 06.06.2016

Début de la page

https://www.eek.admin.ch/content/eek/fr/home/pub/mangelernaehrung-im-spital.html